Stade Nyonnais - Servette

PREPARATION (1) Préparation I 4 juillet 2018 I Colovray I 18:00

2:1
(2:1)

12' Mobulu 1-0
34' Kok 2-1 (pén.)
29' Imeri 1-1

260 spectateurs M. Jancevski
FEUILLE DE MATCH
FC Stade Nyonnais Servette FC
Entr. : John Dragani Entr. : Alain Geiger
RESUME

Le Stade Nyonnais montre un visage prometteur face à Servette - La Côte

Très actif à la pointe de l'attaque, Kok a inscrit le but victorieux face à Servette.

Football Pour son premier galop d’entraînement, mercredi soir à Colovray, le Stade Nyonnais s’est imposé (2-1) face à Servette, pensionnaire de Challenge League.

Et dire que ce qui ne fut que le premier match de préparation du Stade face à Servette aurait pu être une affiche alléchante et un magnifique derby de Challenge League. Hélas, inutile de remuer le couteau dans les plaies. Les Nyonnais ne sont pas parvenus à prendre l’ascenseur et devront, une saison encore, batailler dans ce championnat de Promotion League tellement compliqué et si peu glamour.

Mais, à l’issue du premier test réalisé, mercredi, face à Servette, l’optimisme est de mise. Si les Nyonnais montrent les mêmes bonnes dispositions que celles affichées face aux Genevois, il y a fort à parier qu’ils joueront les premiers rôles et peuvent nourrir, à nouveau, de belles ambitions.

À l’issue d’une première période de qualité, les hôtes menaient, fort logiquement au score. À l’ouverture de la marque de Mobulu (12e), Imeri répliquait d’un boulet de canon pris de vingt-cinq mètres (30e) avant que Kok ne profite d’un penalty généreux pour tromper Castanheira (34e). Dominateurs dans le jeu et au nombre d’occasions, les «jaune et noir» ont, par trois fois, touché la latte ou le poteau du but genevois.

«On s’attendait à souffrir car Servette évolue une ligue au-dessus de nous et possédait un peu d’avance dans sa préparation. On a fait jeu égal en première période et je suis très content de ce que l’équipe a montré, se réjouissait John Dragani, le nouveau coach du Stade. On a, par moments, pu reproduire ce que l’on met en place à l’entraînement.»

«On est encore loin du compte»

La seconde période fut moins enlevée. La faute aux nombreux changements opérés et à un sursaut d’orgueil des pensionnaires de Challenge League. Dès l’heure de jeu, les Genevois ont pressé, tentant vainement de revenir au score. Malgré quelques opportunités, ils se sont heurtés à un bloc combatif, à défaut d’être génial. «On est encore loin du compte et c’est bien normal, relevait le coach du Stade. On doit encore travailler dur pour progresser de manière significative dans tous les domaines.»

Si tout n’est pas réglé, définitivement, au niveau de l’effectif, on peut se montrer optimiste et penser que le Stade version Dragani sera aussi performant que celui de l’an dernier. Une douzaine de joueurs qui composaient le noyau de l’équipe sont toujours là et Delley comme Di Gregorio sont de vrais renforts.

En provenance de Sion, Joshua Adomako est officiellement Nyonnais et c’est une bonne nouvelle. Âgé de vingt-six ans, ce défenseur suédois qui culmine à 1,93 m possède une remarquable technique. Gaucher, il peut évoluer dans l’axe de la défense ou sur le côté.

Affiche alléchante

Parmi les joueurs en test, le Français, Fabrice Guzel (Le Pontet, National 3) a laissé une bonne impression tout comme les revenants, Khalil Lambin, Alban Ramadani et Nikola Popara. Tous auront une nouvelle chance de se mettre en évidence, samedi (18h), à l’occasion de la réception de l’OGC Nice.

Une affiche alléchante et un test grandeur nature face à une formation qui va prendre ses quartiers à Divonne-les-Bains pour une semaine de camp d’entraînement. Les Niçois qui ont entamé leur préparation lundi dernier sont dirigés par Patrick Vieira (champion du monde en 98) qui a successivement dirigé les M21 de Manchester City et New York City FC succède à Lucien Favre, parti au Borussia Dortmund.

Du côté de l’effectif, Mario Balotelli qui avait affolé Colovray, l’an dernier, sera absent, car probablement en route vers l’Olympique de Marseille. Mais les nouveaux venus, l’enfant de Nice, Christophe Hérelle (Troyes), le Brésilien, Danilo Barbora (Braga) et Maxime Pélican (Toulouse) auront à cœur de montrer leur meilleur visage pour valider les choix de leurs dirigeants.

STADE NYONNAIS - SERVETTE 2-1 (2-1)

MATCH DE PRÉPARATION

Buts: 12e Mobulu 1-0, 30e Imeri 1-1, 34e Kok (penalty) 2-1.

Stade Nyonnais (1re mi-temps): Mutombo; Di Gregorio, Guzel, Tall, Bryand ; Delley, Bega, Ramadani, Mobulu ; Fargues, Kok.

Stade Nyonnais (2e mi-temps): Barroca ; Di Gregorio (68e P. Londono), Hebib, Adomako, Titié (60e Odemis) ; Delley (60e Kocharyan), Popara, Guzel, Mobulu ; Fargues (60e Avarzoyan) ; Lambin.

Entraîneur: John Dragani

Servette: Castanheira ; Sauthier, Mfuy, Rouiller, Souare, Busset ; Cognat, Imeri, Wüthrich ; Lang, Chagas.

Sont entrés en cours de jeu: Frick, Jankewitz, Omeragic, Antunes, Severin, Tamfutu.

Entraîneur: Alain Geiger.

Notes: Colovray, 300 spectateurs. Stade Nyonnais privé de Chentouf, Dessarzin, Zambrella, Golay, Hiraç.

Prochain match

Préparation (5)
VS
FC Meyrin
Stade Nyonnais


Samedi 21 juillet - 16:00
Meyrin - Stade des Arbères

Dernier match

Préparation (4)
VS
FC Thoune
Stade Nyonnais

Résumé

Classement

1. Kriens 30 69
2. Stade Nyonnais 30 64
3. Yverdon 30 56
4. Bâle II 30 45
5. Zürich II 30 43
6. Stade Lausanne 30 43
7. Köniz 30 42
8. Brühl 30 40
9. Breitenrain 30 39
10. Sion II 30 38
11. Cham 30 38
12. YF Juventus 30 36
13. Bavois 30 34
14. Old Boys 30 31
15. La Chaux-de-Fonds 30 30
16. United Zürich 30 18
Classement complet