Samedi, dans son jardin, le Stade, en panne sèche, s’est incliné (0-1) face aux modestes Zougois de Cham.

Décidément, les équipes de bas de tableau ne conviennent pas au Stade. Un mois après s’être vautrés contre la lanterne rouge, Münsingen (1-3), les Nyonnais ont remis ça. Face à Cham, onzième au moment du coup d’envoi, ils ont laissé filer les trois points de manière inattendue.

Venus pour défendre, les Zougois ont proposé une organisation défensive dont les hôtes n’ont jamais trouvé la clé. Dominateurs dans la possession du ballon, les «jaune et noir» ont manqué d’un peu de tout pour prendre à défaut les deux lignes défensives adverses.

Incapables de hausser le ton et le rythme, péchant par excès d’individualisme et oubliant totalement le jeu en première intention, ils ont dominé les débats d’une manière stérile. Et évoquer la malchance – les Zougois ont sauvé deux fois sur la ligne des actions qui avaient le poids d’un but – serait une mauvaise excuse derrière laquelle Ricardo Dionisio n’a pas voulu se cacher à l’issue de la rencontre.

Mise en garde

«On n’a pas été assez rigoureux et on a beaucoup trop compliqué le jeu. La défaite face à Münsingen n’a pas servi de leçon. A Nyon, il n’y a pas de Messi et chacun doit jouer avec le maximum d’engagement faute de quoi, on devient une équipe très moyenne. Les joueurs manquent de maturité et n’ont pas compris que l’on doit tout donner quel que soit l’adversaire. Ceux qui ne peuvent pas comprendre cela n’appartiendront pas à l’équipe que l’on prépare pour l’avenir», lâchait, très remonté, le coach nyonnais.

Dommage car contre ces Zougois, il y avait mieux à faire. Mais, au vu de la terne prestation nyonnaise, les visiteurs n’ont rien volé. En ne se créant que deux occasions en première mi-temps par Vieira (11e) et Qarri (45e) et en réagissant bien timidement après le but contre son camp inscrit par Kadima (52e), les pensionnaires de Colovray ne pouvaient pas prétendre à mieux.

STADE NYONNAIS – CHAM 0-1 (0-0)
But:
52e Kadima (csc) 0-1.
Stade Nyonnais: Brenet; Gazzetta, Kadima, Baron,Titié (70e Rugovaj); Da Silva (54e Gomes), Guyon, Bamba, Qarri; Bega (46e Escorza); Vieira (54e Nsiala). Entraîneur: Ricardo Dionisio.
Cham: Blättler; Röthlisberger, Niederhauser, Stefanovic, Bozic; Festic (90e+6 Muff), Cecchini, Foschini, Riedmann (81e Herger); Miani (86e Aeberli), Wicht (90e+5 Njau). Entraîneur: Roland Schwegler.
Notes: Colovray, 222 spectateurs. Arbitres: Dégallier, Mendes, Fakhreddine. Avertissements: Festic, Gomes, Blättler, Kadima. Stade Nyonnais privé de: Stevanovic (blessé), Grossrieder, Hysenaj (pas convoqués), Pédat, (2e équipe).