Opposée à la seconde garniture du Stade, samedi soir, la troupe de Michel Tachet a fait parler ses valeurs et son courage pour l’emporter (1-2). Grâce à cette victoire, Gingins a fait carton plein dans les derbys lors de ce premier tour.

par Fabien Darvey – La Côte

Au terme d’un match intense et engagé mais plutôt pauvre techniquement, Gingins a eu le dernier mot face à la réserve nyonnaise. Sur son terrain, la «deux» a manqué d’agressivité contre une équipe de Gingins fidèle à ses valeurs de solidarité et de combat.

Privés de Bally, suspendu après son expulsion en Coupe mercredi, c’est le revenant Mickael Henzen qui enfilait les gants. Et sans entraînement, le dernier rempart a livré un gros match, ne s’inclinant que face à un subtil ballon piqué de Ciccarone. «Je suis déçu parce que je me couche trop tôt, mais j’ai prouvé que j’avais encore deux trois restes», analysait-il à l’issue de la rencontre. Paradoxalement, l’ouverture du score nyonnaise tombait au moment où Gingins commençait à mettre le pied sur le cuir.

Gingins regarde toujours vers le haut

Plus volontaires, les Ginginois voyaient leurs efforts récompensés. En pivot, Rapin allumait Gleglaud, qui ne pouvait que repousser dans les pieds de Schaller. Ce dernier ne se faisait pas prier pour fusiller le portier nyonnais. À la 70e, le gardien des «jaune et noir» devait retourner chercher le ballon dans ses filets après un coup-franc excentré de Courtin. 

«Un nul aurait été mérité dans l’ensemble, mais ils en voulaient plus que nous, analysait, lucide, Yannick Tachet à l’issue de la rencontre. On doit tuer le match, mais on ne parvient pas à le faire. C’est frustrant.» Côté ginginois, Michel Tachet était des plus satisfaits: «C’est de nouveau une victoire d’équipe et de joueurs solidaires. Grâce aux trois points, on reste concernés par le haut du tableau.»

STADE NYONNAIS II-GINGINS 1-2 (1-0)
Buts
: 16e Ciccarone 1-0, 60e Schaller 1-1, 70e Courtin 1-2.
Stade Nyonnais II: Gleglaud; Olaniyi, Brillouet, Reis, Seydoux (80e Pinto); J. Tachet (71e Bega), Londono (64e Cocaj), Pédat; Azizkhodjaev (59e Morin), Ciccarone (59e Mangone), Smajli. Entraîneur: Yannick Tachet.
FC Gingins: Henzen; Savioz, Lenoël (79e Goncerut), C. Delmas, Pernet; A. Delmas, Courtin; Schaller (72e Giller), Penel, Lesbegue; Rapin (90e Baechler). Entraîneur: Michel Tachet.
Notes: centre sportif de Colovray, 150 spectateurs. Arbitres: MM. Vlahos, Alvarez et Soares. Avertissements: C. Delmas, Smajli, Goncerut, Courtin.