Samedi soir, pour le compte des 32es finales de la coupe nationale, le Stade Nyonnais s’est imposé en terres argoviennes contre le FC Mutschellen, pensionnaire de 2e ligue (0-3).

«C’était un match de coupe traditionnel. Dans d’excellentes conditions et dans une belle ambiance, on a maîtrisé le jeu de bout en bout en construisant bien nos actions et en laissant peu d’espaces.» Ricardo Dionisio avait de quoi se montrer satisfait au terme de la rencontre. Ses joueurs ont su faire respecter la différence de ligues avec Mutschellen, pour lequel le coach nyonnais ne tarissait pourtant pas d’éloges: «C’était un adversaire très organisé, d’un très bon niveau pour une deuxième ligue.»

Un match maîtrisé

La première mi-temps était marquée par l’ouverture du score de Jordi Nsiala, qui concluait de la tête une belle action collective. Nsiala, encore lui, doublait la mise en deuxième période en reprenant un bon centre à ras de terre de Matheus Vieira, tout juste entré en jeu.

Enfin, Ridvan Hysenaj entérinait le score à la suite d’un cafouillage dans la surface de réparation. A la peine dernièrement en championnat, le Stade pourra certainement se servir de ce bon match de coupe pour se relancer, dès mercredi, face aux Black Stars.

FC Mutschellen – Stade Nyonnais 0-3 (0-1)
Buts: 25e Nsiala 0-1, 51e Nsiala 0-2, 57e Hysenaj 0-3.
FC Mutschellen: Riesen; Jungen, Moser, Sforza, Brunner; Stadelmann, Furrer, Meindel; Huber, Kempter, Merendino.
Entraîneur: Nicola Colacino.
Stade Nyonnais: Thürkauf; Gazzetta, Grossrieder, Baron, Titie; Qarri (60e Bédat), Bamba, Guyon (75e Bega), Hysenaj; Escorza (45e Vieira do Sacramento), Nsiala.
Entraîneur: Ricardo Dionisio.
Notes: Hauptspielfield, Widen: 500 spectateurs.