Samedi, pour leur troisième rencontre de la saison, les Nyonnais ont commis trop d’erreurs défensives et vu Köniz l’emporter 3 à 2.

Cette rencontre ne pouvait pas plus mal débuter pour les Nyonnais. En effet, dès le coup d’envoi, l’attaquant local, N’Koku Molingo, voyait le portier nyonnais avancé et tentait directement sa chance. Loin d’être maladroit, il inscrivait à coup sûr le but le plus rapide de la saison.

Loin d’être abattus, les visiteurs reprenaient leurs esprits et mettaient la pression sur la défense locale. Cette dernière céda lorsque Qarri, esseulé au second poteau, pouvait catapulter un centre au fond des filets (34e). Toutefois, les Nyonnais se faisaient à nouveau surprendre juste avant la mi-temps. Suite à un corner, Sablatnig reprenait victorieusement le cuire de la tête alors qu’une faute sur le portier visiteur n’était pas sifflée (41e).

L’efficacité aux abonnés absents

De retour après la pause avec la ferme intention de revenir au score, Nyon poussait et se créait une ribambelle d’occasions. Mais la concrétisation n’était pas au rendez-vous du côté des Vaudois. «On a plus d’une dizaine d’occasions franches, relevait Ricardo Dionisio, coach des «jaune et noir». On manque vraiment d’efficacité. Il faut qu’on continue à travailler devant le but pour trouver de la sérénité et du calme lors du dernier geste.»

À défaut de revenir au score, Nyon offrait même le 3 à 1 aux locaux sur un corner direct de Budakova (62e). Une offrande qui scellait le destin des Vaudois, malgré un dernier but de Nsiala dans les dernières secondes de la partie (95e). « Köniz a tout simplement profité de nos erreurs, soufflait l’entraîneur Nyonnais. C’est très dur, surtout après avoir dominé autant la partie. Mais on doit être plus malins.»

FC KÖNIZ – STADE NYONNAIS 3-2 (2-1)
Buts
: 1re N’Koku Molingo 1-0, 34e Qarri 1-1, 41e Sablatnig 2-1, 62e Budakova 3-1, 95e Nsiala 3-2.
Stade Nyonnais: Thürkauf; Londono (56e Gazzetta), Kadima, Baron, Titie (68e Rugovaj), Qarri, Bega (68e Pédat), Guyon, Hysenaj (58e Vieira), Escorza, Nsiala.
Entraîneur: Ricardo Dionisio 
FC Köniz: Neuenschwander; Stauffiger, Harambasic, Sablatnig, Trachsel, Naili, Gerber, Budakova, Wyder, N’Koku Molingo, Kaisai.
Entraîneur: Rudolf Silvan