Samedi (14h), le Stade Nyonnais débute le deuxième tour par la réception de La Chaux-de-Fonds, lanterne rouge. Victoire impérative pour les «jaune et noir».

par Dominique Montangero – La Côte

Battu (0-1), en Coupe de Suisse après avoir fait trembler le grand YB, victorieux (3-2), dimanche face à Brühl, le Stade Nyonnais semble avoir, enfin, sorti la tête de l’eau. Après cinq semaines bien décevantes, les «jaune et noir» peuvent aborder les deux dernières rencontres avant la trêve en affichant une confiance à la hausse. «On aurait pu s’imposer plus largement mais l’important était de gagner contre Brühl. En plus, on a mis la manière et cette victoire fait du bien au moral», souligne Stéphane Guex, entraîneur assistant du Stade.

CASQUETTES À RÉPÉTITION

Pour sa dernière sortie de l’année à Colovray et avant le dernier déplacement à Wohlen (samedi 17 novembre à 17h30), le Stade accueille La Chaux-de-Fonds. Une lanterne rouge qui totalise six points en quinze rencontres et vient de subir sept défaites de rang, parmi lesquelles trois magistrales casquettes. Minés par des problèmes internes et extra-sportifs, les Chaux-de-Fonniers sont au plus bas et surtout, voyagent mal. Ils ont notamment perdu 7-0 à Bâle, 8-1 à Yverdon et 9-0, samedi dernier à Bavois.

«Il vaut mieux, actuellement, recevoir La Chaux-de-Fonds que Stade Lausanne ou Yverdon mais on ne va pas sous-estimer notre adversaire, lâche Stéphane Guex. On doit faire attention et entrer très fort dans le match. La victoire est impérative et il faudra, pour préparer le match de Wohlen, mettre la manière. On fera le bilan après ces deux dernières rencontres mais on ne se pose pas de questions. Il faut faire six points.»

Pour cette rencontre, le Stade Nyonnais sera privé de Tall, Zambrella, Dessarzin (blessés) et Di Gregorio (suspendu). Mais, bonne nouvelle, Stevanovic est de retour, remis de sa blessure.