Samedi, le Stade n’a pas laissé la moindre chance aux Argoviens de Wohlen. Les Nyonnais terminent 2018 en beauté et s’imposent 1-5.

par Dominique Montangero – La Côte

Le rideau est tombé et le Stade n’a pas manqué sa dernière sortie de l’année, samedi, à Wohlen. Face à un adversaire accrocheur qui restait sur une série très négative – quatre points lors des six derniers matches -, les Nyonnais ont rapidement montré leurs bonnes intentions.

Sur leur première offensive dans le camp argovien, ils ouvraient le score sur un effort individuel de Chentouf (7e). Le reste de la première période était totalement insipide et inintéressant, hormis un coup de tête de Franzese qui s’écrasait sur la latte des buts de Mutombo (38e).

Le début de la seconde mi-temps était totalement débridé. Sur un long centre, Franzese, trouvait l’ouverture, au second poteau. Piqués au vif, les «jaune et noir» mettaient le turbo et prenaient leurs distances. Chentouf inscrivait son dix-septième but de la saison (53e) et Delley (58e) puis Fargues (71e) salaient l’addition.

Les Argoviens esquissaient une timide réaction mais Mutombo, par deux fois, se montrait intraitable. En toute fin de rencontre, Guzel, de la tête, scellait le score final (86e). «On voulait terminer sur une bonne note, relevait Stéphane Guex, l’entraîneur-assistant du Stade. Après le 1-1, l’équipe a démontré une magnifique réaction. On les a avalés.»

L’ESPOIR FAIT VIVRE

Le Stade termine sur une bonne note mais elle n’effacera pas la cacophonie servie durant une partie de ce premier tour, somme toute décevant par rapport aux ambitions. Certes, le Stade termine deuxième, à égalité avec Yverdon mais le retard sur le leader, Stade Lausanne Ouchy ressemble à un handicap insurmontable.

Invaincus au terme des quinze premières rencontres, les Lausannois ont marché sur l’eau et comptent onze points d’avance sur leurs premiers poursuivants. «Tout est jouable. On peut gagner tous les matches et on va s’accrocher», annonce Stéphane Guex.

WOHLEN – STADE NYONNAIS: 1-5 (0-1)

Buts: 7e Chentouf 0-1, 51e Franzese 1-1, 53e Chentouf 1-2, 58e Delley 1-3, 71e Fargues 1-4, 86e Guzel 1-5.

Wohlen: Joos; Calbucci, Milani, Pnishi (59e Seferi), Nitaj (46e Nsiala); Muslin; La Rocca, Ferreira, Gregorio, Bieri; Franzese.

Entraîneur: Fabricio Nogueira.

Stade Nyonnais: Mutombo; Di Gregorio, Guzel, Hebib, Titié; Delley (88e Londono), Stevanovic (6e Hiraç), Guyon, Mobulu; Fargues (78e Bega); Chentouf.

Entraîneur: John Dragani.

Notes: Niedermatten, 350 spectateurs. Arbitres: Piccolo, Bürgi, Lisci. Avertissements: Bieri. Stade Nyonnais privé de: Zambrella, Tall, Dessarzin, Yartey (blessés), Bryand (travail).