histoire du stade

De 1905 à nos jours

historique

2018
2018

2ème du classement, le Stade Nyonnais réalise son meilleur résultat en Première Ligue Promotion lors de la saison 2017-2018.

2015
2015

Après plusieurs semaines de péripéties, le club est repris par Vartan Sirmakes

2012
2012

Relégation en Première Ligue Promotion après 4 années passées en Challenge League.

Viviane Freymond devient la première femme à la tête du club.

2008
2008

Deuxième promotion dans l’antichambre du football Suisse. Le Stade est promu en Challenge League après ses victoires face à Rapperswil et Biaschesi

2007
2007

Le Stade réalise son meilleur résultat en Coupe de Suisse (défaite 2-0 à Bâle en quart de finale)

2006
2006

Finales perdues face à Bienne pour l’accession en Ligue Nationale B.

2005
2005

100ème anniversaire du club fêté durant 4 jours à Colovray

2001
2001

Record historique d’affluence à  Colovray et pour un match du Stade Nyonnais disputé à domicile. 6’800 spectateurs assistent à la première sortie de Zidane sous les couleurs du Real Madrid.

2000
2000

Création d’une équipe de féminines

1998
1998

Promotion en LNB
Première Promotion en Ligue Nationale B. Les Nyonnais battent Münsingen puis Muttenz

1993
1993

Le Stade Nyonnais réintègre la 3ème division Nationale après ses victoires face à Bôle et Domdidier

1991
1991

Inauguration du Centre sportif de Colovray

1988
1988

Promotion en Première Ligue face à Vallorbe

1985
1985

Promotion en Première Ligue face à Beauregard

1981
1981

Le club fête ses 75 ans avec 1 an de retard.

1977
1977

La publicité fait son apparition sur les maillots de la 1ère équipe

1972
1972

Record historique d’affluence pour un match officiel : 3533 spectateurs assistent à la rencontre Stade Nyonnais – Young Fellows à Marens à l’occasion des finales pour l’accession en Ligue Nationale B. Les Nyonnais s’inclinent face  Zoug et restent en Première Ligue.

1971
1971

Finales pour l’accession en Ligue Nationale B. Le Stade de Marens se transforme en chaudron lors de la réception de Buochs

1968
1968

Retour en 1ère Ligue
Après 17 ans d’absence, le Stade effectue son retour en Première Ligue (victoires face à Fétigny et Saxon)

1967
1967

Inauguration du Parc des Sports de Marens situé à la Route des Tattes d’Oie

1966
1966

Création de l’actuel logo. Le club n’en possédait pas.

1955
1955

50ème anniversaire du club

1946
1946

Promotion en 1ère Ligue
Promotion en 1ère Ligue acquise face à Fleurier

1933
1933

Inauguration du nouveau drapeau. Ce dernier est confectionné en broderie de Saint-Gall.

1930
1930

Le Stade fête son 25ème anniversaire

1926
1926

Création des juniors
Création d’une section juniors

1925
1925

Champion romand de Série B
Les « jaune et noir » deviennent Champions romands de Série B et accèdent à la « Série promotion » (2ème niveau de jeu sur le plan national). Ils disputent leur première édition de la Coupe Suisse et s’inclinent en 1/16e de finale face au FC Berne.

1924
1924

Premiers pas des Stadistes sur leur nouveau terrain de Marens (à l’emplacement actuel du Collège de Nyon-Marens)

1921
1921

Une équipe de séniors voit le jour pour la première fois

1919
1919

Fusion avec Nyon-Sport (club sous-section de la Fédération suisse de gymnastique, section Nyon).

1918
1918

Entrée du Stade Nyonnais au sein de l’Association suisse de football (ASF)

1910
1910

Champion Vaudois de série B
Premier titre remporté par le club qui devient Champion Vaudois de série B

1909
1909

Adhésion du Stade Nyonnais à l’Association Cantonale Vaudoise de Football (ACVF).

1907
1907

« Lémania » devient «Nyon Stade» puis se transforme en “Stade Nyonnais FC”

1906
1906

Le « Bluet » est rebaptisé “Lémania” et effectue ses premiers pas sur la Place Perdtemps

1905
1905

Fondation du club
Le 29 octobre 1905, Oscar Aeby, Edmond Delay, Emile Aeby et Pierre Robin fondent une société dénommée «Bluet». Les couleurs jaune et noir sont adoptées.

2018
2018

2ème du classement, le Stade Nyonnais réalise son meilleur résultat en Première Ligue Promotion lors de la saison 2017-2018.

2015
2015

Après plusieurs semaines de péripéties, le club est repris par Vartan Sirmakes

2012
2012

Relégation en Première Ligue Promotion après 4 années passées en Challenge League.

Viviane Freymond devient la première femme à la tête du club.

2008
2008

Deuxième promotion dans l’antichambre du football Suisse. Le Stade est promu en Challenge League après ses victoires face à Rapperswil et Biaschesi

2007
2007

Le Stade réalise son meilleur résultat en Coupe de Suisse (défaite 2-0 à Bâle en quart de finale)

2006
2006

Finales perdues face à Bienne pour l’accession en Ligue Nationale B.

2005
2005

100ème anniversaire du club fêté durant 4 jours à Colovray

2001
2001

Record historique d’affluence à  Colovray et pour un match du Stade Nyonnais disputé à domicile. 6’800 spectateurs assistent à la première sortie de Zidane sous les couleurs du Real Madrid.

2000
2000

Création d’une équipe de féminines

1998
1998

Promotion en LNB
Première Promotion en Ligue Nationale B. Les Nyonnais battent Münsingen puis Muttenz

1993
1993

Le Stade Nyonnais réintègre la 3ème division Nationale après ses victoires face à Bôle et Domdidier

1991
1991

Inauguration du Centre sportif de Colovray

1988
1988

Promotion en Première Ligue face à Vallorbe

1985
1985

Promotion en Première Ligue face à Beauregard

1981
1981

Le club fête ses 75 ans avec 1 an de retard.

1977
1977

La publicité fait son apparition sur les maillots de la 1ère équipe

1972
1972

Record historique d’affluence pour un match officiel : 3533 spectateurs assistent à la rencontre Stade Nyonnais – Young Fellows à Marens à l’occasion des finales pour l’accession en Ligue Nationale B. Les Nyonnais s’inclinent face  Zoug et restent en Première Ligue.

1971
1971

Finales pour l’accession en Ligue Nationale B. Le Stade de Marens se transforme en chaudron lors de la réception de Buochs

1968
1968

Retour en 1ère Ligue
Après 17 ans d’absence, le Stade effectue son retour en Première Ligue (victoires face à Fétigny et Saxon)

1967
1967

Inauguration du Parc des Sports de Marens situé à la Route des Tattes d’Oie

1966
1966

Création de l’actuel logo. Le club n’en possédait pas.

1955
1955

50ème anniversaire du club

1946
1946

Promotion en 1ère Ligue
Promotion en 1ère Ligue acquise face à Fleurier

1933
1933

Inauguration du nouveau drapeau. Ce dernier est confectionné en broderie de Saint-Gall.

1930
1930

Le Stade fête son 25ème anniversaire

1926
1926

Création des juniors
Création d’une section juniors

1925
1925

Champion romand de Série B
Les « jaune et noir » deviennent Champions romands de Série B et accèdent à la « Série promotion » (2ème niveau de jeu sur le plan national). Ils disputent leur première édition de la Coupe Suisse et s’inclinent en 1/16e de finale face au FC Berne.

1924
1924

Premiers pas des Stadistes sur leur nouveau terrain de Marens (à l’emplacement actuel du Collège de Nyon-Marens)

1921
1921

Une équipe de séniors voit le jour pour la première fois

1919
1919

Fusion avec Nyon-Sport (club sous-section de la Fédération suisse de gymnastique, section Nyon).

1918
1918

Entrée du Stade Nyonnais au sein de l’Association suisse de football (ASF)

1910
1910

Champion Vaudois de série B
Premier titre remporté par le club qui devient Champion Vaudois de série B

1909
1909

Adhésion du Stade Nyonnais à l’Association Cantonale Vaudoise de Football (ACVF).

1907
1907

« Lémania » devient «Nyon Stade» puis se transforme en “Stade Nyonnais FC”

1906
1906

Le « Bluet » est rebaptisé “Lémania” et effectue ses premiers pas sur la Place Perdtemps

1905
1905

Fondation du club
Le 29 octobre 1905, Oscar Aeby, Edmond Delay, Emile Aeby et Pierre Robin fondent une société dénommée «Bluet». Les couleurs jaune et noir sont adoptées.

les présidents depuis 1905

les joueurs de légende

Ils ont porté les couleurs nyonnaises et comptent parmi ceux qui ont laissé une trace indélébile dans l’histoire du Stade Nyonnais. Voici une liste, forcément suggestive, de joueurs “majeurs” de l’histoire du club.

Edward Bovy "Baculo"

Joueur au Stade Nyonnais au début des années 20, l’enfant du pays Edward Bovy participe à l’ascension de son club en série Promotion en 1925. Joueur talentueux, il rejoint UGS en Ligue Nationale A en 1928 et remporte la Coupe de Suisse en 1929.

Titularisé avec son club il est sélectionné à une reprise avec l’équipe Nationale suisse lors du match face aux Pays-Pays disputé à Zürich le 2 novembre 1930 (Victoire suisse 6-3). Edward Bovy est encore aujourd’hui le seul joueur de Nyon à avoir été sélectionné en équipe Nationale Suisse « A ». Après son passage à UGS, il entraîne la première équipe du Stade Nyonnais au début des années 30.

Jean-Marc Bovy

Près de 25 ans de football, dont plus d’une vingtaine sous les couleurs nyonnaises, soit au total plus de 500 matchs officiels. Une belle fidélité pour le centre-avant nyonnais, qui fut de l’équipe promue en 1968 en première ligue, puis grand acteur des finales d’ascension en LNB.

Suivant tout le parcours stadiste en première ligue (excepté une saison passée à Carouge en LNA), Jean-Marc Bovy fait son retour au Stade avant de faire les beaux-jours du FC Gland. En 1972 il est sélectionné avec l’équipe nationale amateur pour les Jeux Olympiques de Münich.

Roland Chardonnens

Né en 1943, Roland Chardonnens commence le football à 12 ans avec les juniors C du FC Gingins. Il joue ensuite à Gland où il est promu en deuxième ligue. Il vient à Nyon et joue les finales de promotion en première ligue en 1968.

De retour à Gingins il endosse par la suite le maillot d’UGS où il joue une saison en LNB avant de revenir au Stade Nyonnais au début des années 70. S’imposant grâce à son « coup de rein » et son démarrage légendaire, il inscrit 21 buts sous les couleurs nyonnaises lors de la saison 1967-1968.

PIERRE-ALBERT TACHET

280 matchs en LNA et 77 buts inscrits ! Né en 1959, Pierre-Albert Tachet effectue ses juniors aux Stade Nyonnais. Il débute au sein de l’équipe fanion du club en 1975.

Transféré au CS Chênois en LNA en 1977, il rejoint le Lausanne-Sports trois ans plus tard et remporte la Coupe de Suisse face au FC Zürich en 1981. Il porte le maillot à croix blanche en juniors chez les M-21, puis avec l’équipe suisse « B ». De 1982 à 1985 il évolue au FC Sion avant de faire sont retour à Lausanne au milieu des années 80. Par la suite, Pierre-Albert Tachet endosse le maillot de Montreux (LNB) à l’orée de la décennie 90.

Lors de son retour au Stade Nyonnais de 1991 à 1998, il est promu en première ligue et se lance dans la carrière d’entraîneur en assurant l’intérim lors du départ de Peter Pazmandy en 1995. Quelques années plus tard, il entraîne les « jaune et noir » lors de la saison 2002-2003, avant de reprendre les destinées du FC Genolier-Begnins du FC Gingins et enfin de la 3ème équipe du Stade Nyonnais en 2008.

niveau national

Depuis l’entrée du club au sein de l’ASF en 1918, le Stade Nyonnais a toujours évolué entre le 2ème et 4ème niveau national. Retrouvez saison après saison l’évolution du club à travers les années.

Pierre, Oscar et Edmond

Ils n’avaient pas même dix-huit ans quand ils se lancèrent dans l’aventure du Stade Nyonnais. Ils, ce sont tout d’abord Pierre Robin, dit le grand Pierre, Oscar Aebi, Edmond Delay et leurs maillots rayés jaune et noir qu’ils adoptèrent dès le début. Et le moins que l’on puisse dire est que leur jeune âge n’impressionna guère les gens en place et que personne ne se mit en quatre pour leur permettre d’assouvir leur passion du ballon rond.

Les premiers terrains de jeu

Leur premier terrain ne fut autre que la cour de l’église catholique nyonnaise, espace bien trop exigu pour répondre à la règlementation naissante. On les retrouva ensuite sur la place Perdtemps, puis à Prangins jusqu’en 1909. Retour à Nyon avec un passage aux Plantaz puis à Perdtemps et sur un terrain situé en Prélaz, près de la fabrique d’allumettes. Un crochet à la Pointe-du-Jour (Prangins) puis à Eysins, et c’est un nouveau retour sur Perdtemps au début des années vingt.

De la route d'Eysins à Colovray

Ce sera ensuite un long va-et-vient entre un terrain sis sur la route d’Eysins, à l’emplacement actuel du collège de Marens et Perdtemps. Il faudra attendre la deuxième partie des années soixante pour qu’on retrouve le Stade Nyonnais sur un terrain provisoire à la Suettaz, où on joue dans l’attente de l’ouverture, en août 1967, du stade de Marens situé à la Route des Tattes d’Oies. Ce terrain de sport sera le coeur du Stade Nyonnais jusqu’en 1991, année où sera inauguré le superbe Centre sportif de Colovray. Une bien longue route !

Gilbert Prodolliet se souvient

Président du Stade Nyonnais de 1959 à 1971, Gilbert Prodolliet a marqué le club de son empreinte. Comme joueur tout d’abord puisqu’il s’aligna au fil des ans dans toutes les catégories de jeu, puis comme dirigeant puisque sa présidence est la plus longue de l’histoire du club. Il se souvient :

“Plan Wahlen aidant, nous avions dû quitter le terrain de la route d’Eysins durant la deuxième guerre mondiale. Le Stade retrouvait une fois encore Perdtemps où une aire de jeu était tracée parallèlement au lac, les buts se trouvant à proximité de la grande salle et de l’Office du tourisme actuel. Les distractions étant rares pendant le conflit, les curieux étaient nombreux et il fallut entourer le terrain d’une palissade de toile pour limiter le nombre des resquilleurs. Les vestiaires, eux, se trouvaient à l’hôtel des Alpes. A l’époque, on aimait bien le terrain de la route d’Eysins. Son avantage ? Il n’était pas nécessaire d’y tondre le gazon, le travail étant fait par les moutons qu’y faisait paître M. Perrin, le propriétaire du terrain”.

Merci à nos partenaires