Ce week-end se déroulera à Nyon la quatrième édition de la Romandie Cup, un tournoi de foot qui regroupe de nombreuses équipes M10 et M12.

Sur les vestiges de la Romandie Cup organisée par Reynald Joly il y a une dizaine d’années, Jimmy Tachet a repris l’organisation de ce tournoi amical il y a quatre ans. «On avait huit équipes au départ, les meilleures formations de FE12 (ndlr: enfants de moins de 12 ans) de Romandie ». Le succès aidant, le nombre d’équipes est ensuite passé à douze l’an dernier, puis à seize cette année.

«Les meilleurs centres de formations de la région seront de la partie, avec en plus les équipes de Bâle, Nice, Saint-Etienne, Marseille et Young Boys, ainsi qu’un club français partenaire de l’AS Saint-Etienne, le FC L’Etraz-la-Tour», précise encore Jimmy Tachet, responsable de l’organisation du tournoi nyonnais.

Savoir accueillir

Parmi les nombreux défis logistiques, réside notamment le logement. Si les joueurs des équipes de la région vont dormir chez eux, les équipes étrangères ont été placées dans des familles d’accueil. «On a réussi à trouver des familles suisses allemandes de la région pour les joueurs des équipes alémaniques et les Français vont dormir dans des familles francophones, avec les enfants de l’OGC Nice spécialement accueillis par les enfants du Lausanne-Sport. Une action facilitée par le groupe INEOS, propriétaire des deux clubs. Les enfants seront toujours au minimum deux par famille afin que les invités ne soient pas perdus dans leur famille d’accueil», mentionne encore le Nyonnais de 22 ans.

Si la plupart des familles hôtes sont celles des joueurs du club de Colovray, il est important de noter que plusieurs familles de la région qui ne sont pas impliquées outre mesure au sein du FC Stade Nyonnais vont accueillir certains footballeurs. «Nous remercions évidemment les sponsors et les familles d’accueil, sans qui le travail de l’organisation n’aura simplement pas pu tenir debout», conclut Jimmy Tachet avec reconnaissance.