Trois jours après son succès face à Servette M21, le Stade Nyonnais a poursuivi samedi sa préparation avec une victoire chez l’Olympique de Genève (0-2).

Après quinze jours d’entraînement et deux matches de préparation, on peut affirmer, comme le confirme Dalibor Stevanovic, que le Stade Nyonnais a parfaitement digéré le départ de son coach, Ricardo Dionisio, parti à Sion.

«En nommant Anthony Braizat, les dirigeants ont fait le bon choix. On a bien travaillé avec Ricardo et le nouveau coach, qui est aussi un entraîneur moderne, travaille dans la continuité. Les deux ont la même philosophie et réclament de l’intensité, de la rigueur et de l’envie. Aujourd’hui (ndlr: samedi), il y avait de la fatigue, mais on a montré beaucoup de bonnes choses», a confié le capitaine des «jaune et noir» à l’issue du succès remporté sur le terrain de l’Olympique de Genève (0-2).

Occasions vendangées

Face à un adversaire qui pointe au 8e rang de 1re ligue, les Nyonnais ont dû patienter avant de trouver l’ouverture. Visiblement émoussés par les efforts consentis durant cette longue semaine, ils ne sont que rarement parvenus à inquiéter le portier genevois, qui a tout de même capitulé sur un astucieux lob de Martinez (37e).

A sens unique, la deuxième période aurait pu permettre aux Vaudois de prendre le large mais, malgré de nombreuses occasions, toutes galvaudées, il a fallu attendre la 82e minute et la volée rageuse de Baron pour doubler la mise.

«Les joueurs sont dans le dur car ils ne sont pas habitués à s’entraîner avec une telle intensité. Il faut qu’ils digèrent, et c’est bien que cela arrive maintenant car il reste encore un mois avant la reprise du championnat», a analysé Anthony Braizat.

Samedi 8 février (15h), à Colovray, les Nyonnais disputeront leur troisième rencontre de préparation face à Chênois (1re ligue).

OLYMPIQUE DE GENEVE – STADE NYONNAIS 0-2 (0-1)
Buts: 37e Martinez 0-1, 82e Baron 0-2.
Stade Nyonnais (1re mi-temps): Brenet; Londono, Golay, Kadima, Titié; Bamba, Pédat, Martinez; Hysenaj, Nsiala, Qarri.
Stade Nyonnais (2e mi-temps): Moinon; Gazzetta, Kadima (65e Golay), Baron, Grossrieder; Stevanovic, Guyon, Bega; Qarri (65e Hysenaj), Vieira, Da Silva.
Entraîneur: Anthony Braizat.
Notes: Varembé, terrain synthétique. 100 spectateurs. Stade Nyonnais privé de Pos, Escorza, Porthelina, Rugovaj (blessés).