Dimanche, sur sa pelouse, les Nyonnais, trahis par leur défense, ont offert la victoire (1-3) à Münsingen, pourtant lanterne rouge.

par Dominique Montangero – La Côte

Dans un très mauvais jour, le Stade Nyonnais, mal inspiré défensivement, a subi une défaite mortifiante face à des Bernois qui, à ce jour, n’avaient pas encore fêté la moindre victoire. Tout a mal débuté pour les hôtes, qui se faisaient piéger dès la 3e minute. Ils parvenaient ensuite à égaliser mais deux nouvelles erreurs défensives (40e et 45e) permettaient aux visiteurs d’atteindre le repos avec un avantage de deux buts.

Après la pause, Ricardo Dionisio, le coach du Stade procédait à trois changements. Avec un esprit plus conquérant et une meilleure attitude, les «jaune et noir» bousculaient Münsingen. Hélas, Qarri (50e), Vieira (58e, 64e et 81e) et Nsiala (62e) ne parvenaient pas à tromper le portier Karrer. Quatre jours après un succès probant face à Rapperswil, les Nyonnais se sont, peut-être, vus trop beaux et rentrent dans le rang.

«Une équipe banale»

«Quatre jours après avoir été dans les étoiles, on perd contre le dernier, regrettait Dalibor Stevanovic. C’est interdit de prendre les buts que l’on a encaissés aujourd’hui (ndlr: dimanche). On est très mal entrés dans le match et on avait la mauvaise attitude, en première mi-temps. On a perdu tous les duels aériens.»

Si le capitaine du Stade se montrait déçu, le coach, Ricardo Dionisio avait, lui, cette défaite en travers de la gorge. Très irrité, il lâchait: «Je vais m’endormir fâché mais cette défaite va faire du bien à certains. On a manqué d’humilité. Si on ne fait pas les efforts et qu’on ne gagne pas les duels, on est une équipe banale.»

STADE NYONNAIS – MÜNSINGEN 1-3 (1-3)
Buts: 3e Lavorato 0-1, 14e Vieira 1-1, 40e Christen 1-2, 45e Gasser 1-3.
Stade Nyonnais: Brenet; Londono, Golay, Baron, Rugovaj; Hysenaj (46e Qarri), Bamba (46e Guyon), Stevanovic (70e Bega), Da Silva; Pédat (46e Nsiala); Vieira. 
Entraîneur: Ricardo Dionisio.
Münsingen: Karrer; Hauswirth, Gafner, Strahm, Marinkovic; Lavorato (82e Collard), Murina, Rebronja (85e Schenkel), Hubacher (90e Wiitwer); Christen (90e Erzinger); Gasser.
Entraîneur: Kurt Feuz
Notes: Colovray, 220 spectateurs. Arbitres: Ghisletta, Lisci, Sigrist. Avertissements : Marinkovic, Gasser, Londono, Vieira, Strahm, Karrer, Guyon. Stade Nyonnais privé de Titié (suspendu)Grossrieder, Escorza (blessés), Gomes (pas qualifié).