Pour son avant-dernier match de préparation, le Stade Nyonnais se déplaçait à Lancy. Face à un adversaire de première ligue, les hommes de Ricardo Dionisio ont gagné (1-2) et poursuivi leur mise en place tactique en vue du championnat qui débute dans deux semaines.

par Adrien Zanardi – La Côte

Après un début de rencontre totalement maîtrisé par les Nyonnais, l’ouverture du score est tombée comme un fruit mûr des pieds de Vieira, qui reprenait une frappe détournée par le gardien. Bien en jambes, les pensionnaires de Colovray gardaient le contrôle du ballon et asseyaient leur domination grâce à une magnifique frappe de Nsiala en début de seconde période (2-0). Le match bien en main, Ricardo Dionisio faisait alors souffler ses joueurs et remplaçait la quasi-totalité de son effectif à la soixantième minute. Une volonté de donner également sa chance à des jeunes joueurs en vue de les intégrer dans son effectif.

Avec ces remaniements, le Stade s’est fait peur en fin de rencontre. Plus fébriles défensivement, ils concédaient tout d’abord un penalty que détournait parfaitement le portier des «jaune et noir», puis la réduction du score tombait en toute fin de match (1-2). «L’équipe prend gentiment forme, se réjouissait Ricardo Dionisio. Le travail commence à payer. On s’améliore dans la phase de construction de nos actions, reste maintenant à conclure nos opportunités. C’était vraiment un très bon test.»