Le Stade Nyonnais s’apprête à recevoir les Young Boys le 31 octobre prochain dans le cadre des 1/8e de finale de la Coupe Suisse. Ce sera la première confrontation de l’histoire entre les deux clubs. Le fait que le Stade Nyonnais évolue en « jaune et noir » a-t-il un lien avec le club Bernois ?

Les recherches historiques effectuées par le soussigné ont permis d’élucider le mystère. Le Stade Nyonnais a été fondé par Emile Aeby, Oscar Aeby, Edmond Delay et Pierre Robin le 29 octobre 1905 sous le nom « Le Bluet ». En 1906, le club est rebaptisé « Nyon Stade » durant quelques mois avant de devenir « Lémania » puis à nouveau « Nyon Stade » ou « Stade FC » puis finalement « Stade Nyonnais » dès 1907.

Il faut noter que lors de la création du Stade Nyonnais en 1905, il existait un autre club de football dans la ville : le «FC Nyon United ». Cette société avait été fondée en 1904 après la fusion du « FC Nyon » et « Fortuna Nyon ».

Il est aujourd’hui établi historiquement part un document d’archives que les couleurs jaune et noir ont été adoptées par les fondateurs du club dès sa création en 1905 car les Young Boys de Berne avaient étés sacrés pour la première fois Champions Suisse en 1903. Ainsi, les pionniers du Stade Nyonnais qui n’étaient pourtant pas Bernois semblent avoir adopté le jaune et le noir parce qu’ils avaient de la sympathie envers le club de la capitale fédérale. Mais c’était peut-être également un moyen de se distinguer du « FC Nyon United » qui portait d’autres couleurs… Il aura donc fallu attendre 113 ans pour que le club qui a « donné » ses couleurs au Stade Nyonnais soit opposé à ce dernier.

Hommage à « Jean Wirz »

On entend souvent de la part d’anciens nyonnais que le « Stade Nyonnais aurait été fondé par le Bernois Jean Wirz et que cet ancien joueur des Young-Boys serait ainsi à l’origine couleurs jaune et noir ». Sources historiques à l’appui, il s’agit aujourd’hui de rectifier ces informations.

Né en 1888 à Berne, Jean Wirz pose ses valises à Nyon en avril 1920. Ancien joueur chez les juniors des Young Boys, cet Argovien d’origine a joué un rôle important dans les milieux sportifs Nyonnais où il s’est investi durant près d’un demi-siècle. Il fait son entrée au Comité du Stade en 1925. Créateur et de la toute première section de juniors du club en 1926, il dirige la commission sportive des « jaune et noir » de 1925 à 1930 avant d’endosser la casquette de vice-président en 1930.

La première équipe de juniors du club en 1926. Jean Wirz figure tout à droite avec son chapeau melon

Au terme de cinq années de vice-présidence il est porté à la tête du club de 1935 à 1937. Après une pause de deux ans, il est à nouveau élu à la vice-présidence puis présidence de 1942 à 1945.

Nommé premier président d’Honneur de l’histoire du club en 1946, il organise les festivités du cinquantième anniversaire en 1955.

A chaque fois que le Stade Nyonnais s’est retrouvé dans des situations difficiles et parfois même sans comité, il reprit la barre pour sortir le club des ornières dans lesquelles il se trouvait.

Jean Wirz fût également impliqué au sein du Cercle des Nageurs de Nyon puis Président de la Société philatélique Nyonnaise. Aucune société même de bienfaisance ne faisait jamais appel en vain à son dévouement. Il était également titulaire de l’insigne sportif suisse. Il a par ailleurs, été Conseiller Communal durant plusieurs législatures et membre du parti radical de Nyon. Il décède en 1969 à Morges au terme d’une cruelle maladie.

Vincent Guillot, archiviste du club

BILLETTERIE

Afin d’éviter les longues files d’attente aux caisses, nous vous encourageons vivement à prendre votre ticket à l’avance en profitant du confort du print@home sur la plateforme de Ticketcorner ou dans l’un des points de vente:

  • Secrétariat du FC Stade Nyonnais à Colovray
  • Restaurant de Colovray (Nyon)
  • SB Sport Service (Gland)
  • Au Petit Marché (Tannay)
  • Manor (Nyon)
  • La Poste, (Nyon, Gland, Prangins, Begnins, etc…)