Malgré le départ de plusieurs éléments majeurs, le Stade Nyonnais se prépare, depuis lundi, avec sérieux. Le club veut aborder dans les meilleures dispositions la folle course-poursuite qui va l’opposer au leader, Stade Lausanne.

Par Dominique Montangero – La Côte

Dinde, bûche de Noël et champagne digérés, les joueurs du Stade Nyonnais se sont retrouvés lundi pour commencer la préparation du second tour. Attendues avec impatience mais aussi anxiété par certains, ces sept semaines devraient permettre à chacun de retrouver une forme optimale. Une obligation absolue pour tous les «jaune et noir» qui doivent, pour croire encore à une éventuelle promotion, réaliser un sans-faute durant le printemps.

«On sait tous compter, lâchent de concert Stéphane Guex (entraîneur assistant) et Laurent Gasser (préparateur physique) qui, en l’absence de John Dragani, l’entraîneur principal retenu par ses obligations professionnelles, dirigeront les séances de cette première semaine. Il y a trente-neuf points en jeu, treize finales à disputer et on ne va pas s’occuper des autres.»

Les autres auxquels font allusion les techniciens de Colovray sont Stade Lausanne, l’impressionnant leader qui compte onze points d’avance sur les «jaune et noir» et Yverdon, deuxième à égalité avec les Nyonnais.

EFFECTIF CHAMBOULÉ

Pour se lancer à la poursuite des Lausannois, le Stade a quelque peu modifié son effectif. En manque de temps de jeu, le portier Joao Barroca portera les couleurs de Meyrin et Ndiaw Ndiaye, renforcera le compartiment offensif de Bulle. A ses deux départs s’ajoutent ceux de deux pièces maîtresses de l’édifice nyonnais, le meneur de jeu Hugo Fargues et le percutant Ridge Mobulu, partis chez le rival Yverdon.

On va jouer tous les matches à fond, pour les gagner.

LAURENT GASSER PRÉPARATEUR PHYSIQUE DU STADE NYONNAIS

Pour pallier ces quatre départs, débarquent le portier Dario Thürkauf (La Chaux-de-Fonds) et l’attaquant Jordi Nsiala, quatre buts sous les couleurs de Wohlen. Dans le cadre des bonnes relations qu’entretiennent deux partenaires du Team Vaud, le Lausanne Sport mettra à disposition deux joueurs de son effectif: Tiago Escorza, milieu offensif de la première équipe et Jonathan Grossrieder, défenseur formé au Team Vaud La Côte qui a disputé le premier tour avec l’équipe M21.

A la question de savoir si le Stade s’est renforcé ou, au contraire affaibli durant la pause, la réponse de Stéphane Guex fuse: «Il n’a jamais été question de diminuer la masse salariale ou réduire la voilure. Les joueurs qui sont partis ne voulaient plus jouer à Nyon et il ne servait à rien de les conserver contre leur gré. Le groupe est parfaitement compétitif et il pourrait y avoir encore, dans les prochains jours, une ou deux arrivées. On veut aussi montrer que l’on a l’intention de collaborer avec Lausanne Sport et Servette.»  

CALENDRIER FAVORABLE

Le Stade dispose de sept semaines d’entraînement et six matches de préparation (voir encadré) pour entamer sa course-poursuite. Les Nyonnais n’ont pas le droit à l’erreur et ils le savent tous. «Le discours est clair, martèle Laurent Gasser, on va jouer tous les matches à fond, pour les gagner et advienne que pourra. Nos rivaux peuvent, comme cela fut notre cas, au premier tour, connaître un passage à vide. On tirera un premier bilan, fin mars, à l’issue des quatre premières rencontres.»
A première vue, les Nyonnais disposent d’un calendrier favorable. Après la réception de Köniz, les pensionnaires de Colovray affronteront trois secondes garnitures. Sion II et Zurich II, à l’extérieur, Bâle II sur la pelouse de Colovray. Quatre équipes contre lesquelles les Nyonnais avaient récolté, à l’aller, dix points. De quoi voir l’entame de second tour avec confiance et optimisme.

LE PROGRAMME DE PRÉPARATION

  • Lundi 14 janvier à 18h: reprise de l’entraînement
  • Vendredi 25 janvier à 18h: Neuchâtel Xamax (Super League) – Stade Nyonnais
  • Samedi 26 janvier à 15h: Servette (Challenge League) – Stade Nyonnais
  • Mardi 29 janvier à 19h45: Lancy (1re ligue) – Stade Nyonnais
  • Vendredi 1er février à 20h: Stade Nyonnais – Chênois (1re ligue)
  • Samedi 16 février à 15h: Stade Nyonnais – Bulle (1re ligue)
  • Samedi 23 février à 15h: Stade Nyonnais – La Chaux-de-Fonds (Promotion League)
  • Samedi 2 mars à 15h: Stade Nyonnais – Köniz (reprise du championnat)