Samedi soir, aux Rojalets, la «deux» de Terre Sainte s’est imposée contre la deuxième équipe du Stade Nyonnais. Il s’agit de la première victoire de la saison pour les «violet et vert».

«Après l’élimination en Coupe vaudoise (ndlr: mercredi contre Saint-Sulpice, pensionnaire de 3e ligue) qui a fait très mal, c’était important de réagir. Ces deux derniers jours, on a beaucoup parlé, en équipe. On voit que lorsqu’on tire tous à la même corde, on peut faire de belles choses», relevait un Patrick Borettaz heureux de voir son équipe engranger ses trois premiers points de la saison. Cette victoire permet à Terre Sainte II de se donner un peu d’air en dépassant au classement leur adversaire du jour.

On a joué vingt à trente minutes au début du match et après, plus rien!

YANNICK TACHET ENTRAÎNEUR STADE NYONNAIS II

Ce sont pourtant les jeunes nyonnais qui prenaient d’emblée le jeu à leur compte et faisaient trembler les filets après un quart d’heure. Le but était toutefois annulé à cause d’une position de hors-jeu. A la 27e minute, une faute de Olaniyi dans la surface de réparation offrait un penalty à Gregory Whibley. Le capitaine des «violet et vert» ne tremblait pas pour ouvrir le score. Par la suite, les Stadistes n’arrivaient pas à réagir, notamment à cause du très bon pressing de leur adversaire.

La tension monte

En deuxième mi-temps, fautes et réclamations remplaçaient un jeu jusqu’alors plus que plaisant. La tension augmentait en tribunes et sur le terrain, et l’arbitre devait sortir pas moins de cinq cartons jaunes en dix minutes. La conclusion de tout cela était l’expulsion à la 66e d’Andrea Mangone pour un double avertissement suite à un choc avec un adversaire. A dix, la tâche devenait quasiment impossible pour les jeunes nyonnais.

Ceux-ci, en possession de la balle, se heurtaient à une équipe de Terre Sainte pleine de maîtrise dans le cœur du jeu, intraitable en défense et redoutable en contre. Le 2-0 à la 73e mettait fin au suspense. Suite à une très belle action collective, Paratore pouvait armer une frappe pure qui ne laissait aucune chance à Moinon. Enfin, le 3-0 de Loiseau, laissé seul aux six mètres, tombait comme un fruit mûr à la 89e. 

«Continuer sur cette lancée»

Au coup de sifflet final, l’entraineur nyonnais, Yannick Tachet, ne se cachait pas: «Le carton rouge n’est pas une excuse pour expliquer la défaite. Au contraire, on a mieux joué à partir de ce moment-là. On a joué vingt à trente minutes au début du match et après, plus rien! La défaite est méritée, je n’ai pas grand-chose d’autre à ajouter.»

Et Patrick Borettaz de conclure, sourire flanqué sur le visage: «Normalement, mon équipe est jeune, mais ce soir (ndlr: samedi soir), j’ai décidé de remettre quelques anciens. Cela a bien fonctionné contre cette jeune équipe nyonnaise. Bravo aux joueurs, il s’agit maintenant de continuer sur cette lancée.»

US TERRE SAINTE II – FC STADE NYONNAIS II 3-0 (1-0)
Buts: 27e Whibley Gregory (pen) 1-0, 73e Paratore 2-0, 89e Loiseau 3-0. 
US Terre Sainte II: Bürki; Germeau, Deblue, Cote; Da Costa (60e Paratore), G. Whibley, Erb, Réaut (17e Loiseau), Müller; Bezault, M. Whibley (85e Morello).
Entraîneur: Patrick Borettaz.
Stade Nyonnais II: Moinon; Azizkhodjaev, Olaniyi, Maric (65e Reis Ferreira), Primo; Cocaj, Koutangni, Londono; A. Mangone, E. Mangone (55e Renault), Nziwan.
Entraîneur: Yannick Tachet.
Notes: Rojalets, Coppet: 200 spectateurs. Avertissements: G. Whibley, Germeau, Deblue, Maric, Mangone. Expulsion: A. Mangone (double avertissement).