Promotion League En déplacement dimanche à Münsingen, les «jaune et noir» se sont imposés 3-0 et restent leader de Promotion League.

Dimanche après-midi, les hommes de John Dragani se déplaçaient à Münsingen. Bien que la tâche ne semblât pas être insurmontable chez le 13e du classement, les Vaudois ont fait un match maîtrisé de bout en bout, contrôlant l’ensemble des débats pour l’emporter 3-0.

«C’était un peu un match “peau de banane” commentait en fin de partie l’entraîneur nyonnais John Dragani. Je savais qu’ils ont tendance à balancer, et j’avais de légères craintes sur ce match.»

Après l’ouverture du score de Delley à la 13e minute, le match s’endormait quelque peu, les hôtes semblant conscients de leurs limites, et les visiteurs paraissant, eux, satisfaits du devoir accompli. Le match se déroulait au «petit trot», ce qui ne laissait guère aux spectateurs de quoi se réjouir.

Rythme et possession à améliorer

Après le thé, les Bernois revenaient sur le terrain plein de combativité, voire d’agressivité, commettant de nombreuses fautes et hachant passablement les débats. Toujours très maladroits et pas vraiment de taille face aux qualités des joueurs de La Côte, ils ne se créaient cependant que de très rares occasions, sans réelle opportunité de mettre en danger un Mutombo bien à son affaire.

En fin de match, sans doute usés par leurs débauches d’énergies, les joueurs locaux se faisaient surprendre à la 81e minute sur un autogoal qui offrait quasiment le match aux Nyonnais. Cela leur permettait à ces derniers de gérer paisiblement les ultimes minutes de la rencontre. Alors que Münsingen poussait tant et plus, buttant encore et toujours sur ses faiblesses techniques, Delley venait clore les débats à la 90e minute sur une contre-attaque.

Quant à savoir si tout était parfait, le boss de Colovray semblait conscient de la tâche qui attend son équipe: «Non, loin s’en faut. Il nous reste à progresser dans la gestion du rythme du match, et dans les possessions de balle également».

Münsingen – Stade Nyonnais 0-3 (0-1)

Buts: 13e Delley, 81e autogoal (Dreier), 90e Delley.

FC Stade Nyonnais: Mutombo; Di Gregorio, Hebib, Guzel, Adomako; Delley, Stevanovic, Zambrella, Desarzin (75′ I. Bega); Fargues (88′ Bryand); Chentouf.

Entraîneur: John Dragani.

Notes: Sandreutenen, Münsingen. 500 spectateurs. Arbitre: T. Superczynski.